L’investissement en SCPI pour lutter contre la baisse pouvoir d’achat immobilier

L’investissement en SCPI pour lutter contre la baisse pouvoir d’achat immobilier

Ugo Philippe
L'investissement en SCPI pour lutter contre la baisse pouvoir d'achat immobilier.

Depuis le début des années 2000 les français ont perdu en moyenne 25 m² de pouvoir d’achat immobilier, passant de 99 m² à seulement 74 m² en 2023. Cette diminution notable résulte de plusieurs facteurs économiques et financiers ayant influencé le marché immobilier au fil des années. Dans cet article, grâce à nos experts Weelim nous allons examiner les raisons de cette perte de pouvoir d’achat immobilier, les impacts sur les ménages français, et comment vous pouvez contrer cette tendance en investissant dans les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI). Se faire son propre avis sur les SCPI, c’est en premier lieu mesurer l’intérêt ou non d’investir dans des parts SCPI en fonction de sa situation patrimoniale, de ses projets et objectifs financiers notamment.

L’évolution du pouvoir d’achat immobilier en France a connu plusieurs phases distinctes depuis 2000. Ces phases, reflètent les variations du marché immobilier en réponse aux changements économiques et financiers.

1999-2008 : Une chute du pouvoir d’achat immobilier

Entre 1999 et 2008, le pouvoir d’achat immobilier a chuté de 99 m² à 58 m², soit une perte de près de 40 m². Cette période est marquée par une augmentation rapide des prix de l’immobilier. L’économie française, en plein essor, a vu une hausse significative de la demande immobilière, ce qui a fait grimper les prix de manière drastique. Cette demande accrue a été soutenue par des conditions de crédit favorables et une forte croissance économique. Les prix de l’immobilier ont fortement augmenté en raison de la demande croissante. Les acheteurs se sont rués sur les biens immobiliers, entraînant une surchauffe du marché. Puis la croissance économique a encouragé les investissements dans l’immobilier, ce qui a contribué à la hausse des prix​

2008-2017 : Une période de reprise avec des taux historiquement bas

Après la crise financière mondiale de 2008, le pouvoir d’achat immobilier a progressivement remonté, atteignant 85 m² en 2017. Cette reprise a été favorisée par une stabilisation des prix de l’immobilier et une baisse des taux d’intérêt, qui ont rendu le crédit immobilier plus accessible. Les prix de l’immobilier ont cessé d’augmenter de manière aussi rapide, permettant une certaine stabilisation du marché. Avec des taux d’intérêt historiquement bas frôlant les 0 %, l’accès au crédit immobilier a été facilité, augmentant ainsi le pouvoir d’achat des ménages. Cette période a également vu une régulation plus stricte des marchés financiers, ce qui a aidé à prévenir une nouvelle bulle immobilière​.

2017-2021 : Ralentissement, les prix de l’immobilier ont stagné

Entre 2017 et 2021, le pouvoir d’achat immobilier est resté relativement stable, autour de 84 m². Les prix de l’immobilier ont stagné, et les taux d’intérêt ont continué d’être bas, ce qui a contribué à maintenir un équilibre entre l’offre et la demande.
La stagnation des prix de l’immobilier a aidé à stabiliser le pouvoir d’achat immobilier. Le marché a atteint une sorte de plateau où les augmentations de prix étaient limitées. Les taux d’intérêt bas ont continué à soutenir le marché immobilier, rendant les emprunts plus abordables pour les ménages.

Pourquoi choisir Weelim ?

4 à 10% *

De rentabilité annuelle

+ 10 ans

D’expérience

+ 100M €

De fonds conseillés

2021-2023 : Rechute, avec des taux d’intérêt avoisinant les 4%

De 2021 à 2023, le pouvoir d’achat immobilier a encore baissé, passant de 84 m² à 74 m²Cette période a vu une hausse significative des taux d’intérêt, passant de 1,1 % en 2021 à environ 4% fin en 2023, ce qui a réduit la capacité d’emprunt des ménages. L’inflation a causé une hausse des taux directeurs pour la ralentir, augmentant ainsi les taux d’intérêt. Les revenus des ménages n’ont pas augmenté au même rythme que les coûts de l’immobilier, créant un déséquilibre.

Les solutions alternatives : Investir dans les SCPI

Face à la perte de pouvoir d’achat immobilier en France, les sociétés civiles de placement immobilier se présentent comme une alternative intéressante. Les SCPI permettent aux investisseurs de placer leur argent dans l’immobilier locatif avec un budget plus modeste tout en diversifiant leur patrimoine. Weelim vous montre les avantages des SCPI et pourquoi elles constituent une option viable pour les investisseurs.

Avantages des SCPI

Investir dans une SCPI nécessite un investissement initial beaucoup plus faible que l’achat direct d’un bien immobilier. Par exemple, alors qu’acheter un appartement peut exiger plusieurs dizaines voire centaines de milliers d’euros, l’achat de parts de SCPI peut commencer à partir de quelques centaines d’euros. Cela rend l’immobilier accessible à un plus grand nombre de personnes, y compris ceux qui n’ont pas les moyens de réaliser un achat immobilier direct​.

Également, les SCPI diversifient les risques en investissant dans plusieurs biens immobiliers répartis dans différentes régions et secteurs (bureaux, commerces, résidentiel, etc.). Cette diversification réduit le risque associé à un seul bien immobilier, comme les vacances locatives ou les dégradations. En diversifiant, les investisseurs réduisent leur exposition aux fluctuations du marché immobilier local et bénéficient d’une gestion professionnelle du portefeuille immobilier.

Enfin les SCPI génèrent des revenus locatifs réguliers pour leurs investisseurs. Les sociétés de gestion distribuent généralement ces revenus sous forme de dividendes trimestriellement.Ils peuvent constituer un complément de revenu appréciable pour lutter contre l’inflation, notamment en vue de la préparation de la retraite. La régularité des revenus locatifs issus des SCPI en fait un outil intéressant pour sécuriser et planifier financièrement l’avenir​​.

Pourquoi investir dans les SCPI ?

Premièrement, des sociétés de gestion professionnelles gèrent les SCPI et s’occupent de toutes les démarches liées à l’investissement immobilier, de l’acquisition des biens à la gestion locative, en passant par l’entretien et la rénovation des propriétés. Cela libère les investisseurs de la charge de gestion quotidienne et leur permet de bénéficier de l’expertise de gestionnaires spécialisés. Bien que traditionnellement peu liquide, l’immobilier permet une revente des parts de SCPI sur le marché secondaire, offrant ainsi une liquidité relative supérieure à celle d’un bien immobilier physique. Cette possibilité de revente facilite l’accès au capital investi en cas de besoin, ce qui est un atout important pour de nombreux investisseurs.

Depuis le début des années 2000, les français ont perdu du pouvoir d’achat immobilier aggravé avec l’inflation . Cette diminution résulte de divers facteurs économiques et financiers. Face à cette situation, les SCPI offrent une alternative efficace pour investir dans l’immobilier avec un budget plus modeste tout en diversifiant son patrimoine.
Les SCPI permettent une accessibilité accrue, une diversification des risques et des revenus locatifs réguliers, idéaux pour préparer sa retraite.
N’hésitez pas à nous contacter. Weelim vous accompagne dans vos investissements en SCPI pour pérenniser une source de revenus stable et préparer votre retraite.

Nos dernières actualités

Nos derniers podcasts

Besoin de conseils ?

Dites-nous en un peu plus sur votre projet

Envoyez votre demande

Jérémy Orfeo, Ugo Philippe et Pierre Marsanne

Les fondateurs de Weelim

À propos de Weelim

Construire le futur de la gestion privée, ensemble

Quelle fierté pour nous de vous accompagner tout au long de votre vie. Que ce soit pour accéder à de meilleurs rendements, créer un complément de revenu, diversifier vos investissements, optimiser vos impôts ou encore pour préparer votre retraite. Chez Weelim nous sommes engagés à vous proposer le service que l’on souhaiterait recevoir : sécurisé, impartial et personnalisé.

Pour cela nous ne cessons d’innover : des outils numériques modernes pour suivre de manière simple les performances vos investissements. Notre lettre des placements pour vous informer des tendances marchés. Des webinaires et des podcasts réguliers afin de vous faire découvrir de nouvelles solutions d’investissement. Weelim c’est aussi une relation étroite avec les professionnels du secteur pour vous donner accès à des investissements fiables et performants mais aussi responsables pour répondre aux enjeux environnementaux et sociaux de notre époque.

Jérémy Orfeo, Ugo Philippe et Pierre Marsanne – les fondateurs de Weelim

Questions fréquentes

Questions Fréquentes

Quels sont les meilleurs placements pour investir en 2024 ?

Évidemment, vous vous doutez bien qu’il n’y a pas qu’une seule réponse à cette question. Il n’y a pas de “meilleurs placements en 2024” mais plutôt  “un ou plusieurs très bons placements en fonction de votre profil d’investisseur, de votre situation patrimoniale, de votre horizon et de vos objectifs d’investissement”. C’est pourquoi, c’est toujours très compliqué pour nous de répondre à cette question. Nous pouvons néanmoins vous donner quelques pistes de réflexions, à affiner avec un de nos experts : les SCPI et SCI de rendement, le Private Equity (financier ou immobilier), le Crowdfunding (startup, immobilier ou projets dans les énergies renouvelables), produits structurés ou encore les cryptomonnaies si vous êtes plus opportuniste.

Comment choisir et comparer les différentes SCPI ?

Quand on commence à faire des recherches sur comment investir en SCPI, on se rend vite compte qu’il y a beaucoup d’informations à digérer. Du coup, on arrive vite à se poser cette question : comment bien choisir et comparer les SCPI entres-elles ? Pas si simple quand on est non initié. Il faut tout d’abord s’intéresser aux gestionnaires et à leurs compétences. Ensuite comprendre où et comment les SCPI investissent dans l’immobilier et faire un rapprochement avec les tendances de marché (cycles immobiliers). Et enfin, analyser les indicateurs de performance : évolution du TOF, du dividende, des valeurs d’expertises, des réserves, des travaux etc.

Quelles sont les alternatives aux fonds en euro d’assurance-vie ?

L’assurance-vie reste un des placements préférés des français, et à juste titre puisque c’est l’enveloppe d’investissement la plus souple et la plus flexible sur le marché des placements. Depuis des décennies, ce produit de placement ne cesse d’évoluer pour offrir toujours plus d’alternatives aux fonds en euro dont les performances déçoivent depuis plusieurs années. Il existe des alternatives que l’on appellent communéments des unités de comptes : SCPI et SCI de rendement, produits structurés à capital protégé ou garantie, fonds obligataires datés, fonds de Private equity, opcvm, Trackers (ETF) etc…

A qui s’adressent les contrats d’assurance-vie de droit luxembourgeois ?

Le contrat d’assurance-vie de droit luxembourgeois offre à l’investisseur un cadre d’investissement privilégié : celui du Luxembourg. Le cadre juridique de ce pays offre une plus grande sécurité au capital en plaçant l’épargnant comme créancier prioritaire en cas de faillite  de la compagnie d’assurance et l’indemnisation de l’investisseur n’est pas plafonnée (contrairement à la France où le plafond est de 70 000 €). Ensuite, l’investisseur bénéficie de possibilités d’investissement plus large qu’en France et accède à des gestions financière de très haut de gamme.

Le Crowdfunding immobilier est-il le nouvel eldorado des investisseurs ?

C’est indéniable. Depuis plusieurs années le crowdfunding immobilier a pris une place très importante dans le panorama des placements attractifs en France. Avec plus de 9% de rendement annuel en moyenne, et une durée moyenne d’investissement inférieure à 2 ans, il présente de nombreux atouts. Pour autant, ce placement n’est pas dénué de risque, il faut être très sélectif sur les projets proposés sur les différentes plateformes du marché. Nos experts sont à vos côtés pour vous accompagner.

Nos certifications

Depuis 2019

Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine

CPI 3301 2019 000 041 117

CCI Bordeaux Gironde : Carte T

N° 19004224

Orias : Conseiller en Investissement Financier (CIF) & Courtier en assurance

Recevez les meilleurs conseils en

4 à 10% *

De rentabilité annuelle

+ de 10ans

D’expérience

+ de 100M €

De fonds conseillés

Télécharger notre guide

+ 10 pages

De conseils

+ 4 experts

Sur la rédaction

+ 10 ans

D’expertise synthétisée