SCPI : Le point complet de ce premier trimestre 2024

SCPI : Le point complet de ce premier trimestre 2024

Jérémy Orféo
Chiffres clés SCPI 1T 2024 ASPIM IEIF

Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) continuent de susciter l’intérêt des investisseurs en 2024. Cette gestion professionnelle offre aux investisseurs une tranquillité d’esprit, leur permettant de bénéficier des avantages de l’investissement immobilier sans les tracas de la gestion quotidienne des propriétés.

Dans cet article, nous allons explorer les chiffres clés du premier trimestre 2024, analyser les catégories dominantes de SCPI et comprendre pourquoi elles restent un choix attractif pour diversifier vos investissements. Nous examinerons également les performances des différentes catégories de SCPI. Enfin, nous discuterons des raisons pour lesquelles elles continuent d’être une option de placement pour de nombreux investisseurs, en dépit des défis économiques actuels. Les données présentées ici proviennent de l’Association Française des Sociétés de Placement Immobilier (ASPIM). C’est est une organisation professionnelle qui représente les sociétés de gestion de SCPI et d’autres véhicules d’investissement immobilier en France.

Collecte et capitalisation des SCPI au premier trimestre 2024

Au premier trimestre 2024, la collecte brute des sociétés civiles de placement immobilier s’est élevée à 1,1 milliard d’euros. Ce chiffre, bien qu’aligné avec les volumes enregistrés lors des deux derniers trimestres de 2023, montre une tendance globale à la baisse par rapport aux années précédentes. Cette diminution des collectes peut être principalement attribuée à l’inflation croissante et aux incertitudes économiques, qui ont réduit la capacité des investisseurs à placer des fonds dans les SCPI.

L’analyse des collectes des SCPI en 2024

Pour commencer les SCPI diversifiées ont dominé le marché en captant 58 % de la collecte totale, soit environ 553 millions d’euros. Cette catégorie continue de séduire les investisseurs grâce à sa stratégie de diversification des actifs immobiliers, répartissant ainsi les risques sur plusieurs types de biens et secteurs. Toutefois, même parmi les SCPI diversifiées, on observe une certaine prudence des investisseurs, illustrée par une baisse de 42 % par rapport à l’année précédente. Les SCPI à prépondérance « bureaux » ont enregistré une collecte de 21 % (55,5 millions d’euros) du total. Les SCPI axées sur les secteurs de la « santé et de l’éducation » ont recueilli 9 % (65 millions d’euros) de la collecte totale. Ce secteur a montré une certaine résilience grâce à la nature essentielle des services qu’il propose, bien que la collecte ait diminué par rapport à l’année précédente.

Les sociétés de gestion top collectrices au 1T 2024

  1. CORUM AM 159 M€
  2. IROKO 74 M€
  3. ALDERAN 69 M€ 
  4. ARKEA REIM 66M€
  5. ATLAND VOISIN 60 M€ 
  6. REMAKE AM 56 M€ 
  7. EURYALE 40 M€ 
  8. SOGENIAL IMMOBILIER 33M€ 
  9. NORMA CAPITAL 31M€ 
  10. SOFIDY 24M€

Le top 10 des SCPI qui ont le plus collecté

  1. Iroko Zen 74 M€
  2. Corum Origin 68 M€
  3. Transition Europe 66 M€
  4. Remake Live 56 M€
  5. Corum Eurion 55 M€
  6. Activimmo 42 M€
  7. Pierval Santé 40 M€
  8. Corum XL 36 M€
  9. Epargne Pierre Europe 36 M€
  10. Comète 27 M€ (Ex aequo avec Vendôme Régions)

 

Pourquoi choisir Weelim ?

4 à 10% *

De rentabilité annuelle

+ 10 ans

D’expérience

+ 100M €

De fonds conseillés

Capitalisation des SCPI

En termes de capitalisation, les SCPI ont atteint 88,83 milliards d’euros au 31 mars 2024. Ce chiffre représente une stabilité relative, bien qu’il soit légèrement en baisse par rapport à l’année précédente. Enfin la répartition de la capitalisation montre une nette dominance des SCPI diversifiées, suivies par les SCPI à prépondérance « bureaux » et celles spécialisées dans la « santé et l’éducation« .
La répartition de la capitalisation est la suivante :

  • SCPI diversifiées : 57 % de la capitalisation totale
  • SCPI à prépondérance « bureaux » : 19 %
  • SCPI axées sur la « santé et l’éducation » : 10 %
  • Autres catégories (logistique, commerces, résidentiel, etc.) : 14 %
SCPI : Le point complet de ce premier trimestre 2024

 

Des parts en attente de retrait chez certaines SCPI

La valeur des parts en attente de retrait représente désormais 2,4 Md€. Soit 2,7% de la capitalisation du marché. Nous sommes toujours dans un marché à deux vitesses. Celui des SCPI qui ont le vent en poupe, et les autres qui séduisent peu les investisseurs à cause de leurs performances plus faibles (TD inférieur à 5%). Ce sont en effet toujours les SCPI n’ayant pas de problème de liquidité qui captent l’essentiel des souscriptions brutes. Ces 122 véhicules -sur un total de 218- ont attiré 900 M€ de capitaux au 1er trimestre. Soit 83% de l’ensemble de la collecte brute. Pour les autres, soit 96 SCPI gérées par 17 sociétés de gestion –les mêmes qu’au 4e trimestre-, la situation ne s’est donc pas améliorée. Bien que les ordres de rachat aient fortement diminué d’un trimestre à l’autre (625 M€, vs 1,3 Md€ au 4T 2023), le faible niveau de leur collecte ne leur permet en effet toujours pas de totalement compenser les demandes de retrait. Au 1er trimestre, seuls 326 M€ de rachats de parts ont ainsi pu être compensés. Contre 400 M€ au trimestre précédent. Conséquence : la valeur des parts en attente de retrait connaît une nouvelle progression.

L’essentiel de la baisse des parts semble derrière nous

Selon Jean-Marc Coly, Président de l’ASPIM : « Nous devrions arriver en 2024 au bout du mouvement de correction, avec des perspectives positives liées à l’amélioration des indicateurs macroéconomiques d’ici la fin de l’année. » Pour l’ASPIM, les valorisations des fonds immobiliers ont globalement été cohérentes avec la dégradation des conditions de marché observées en 2023 sur l’immobilier physique. Au 1er trimestre 2024, les OPCI grand public affichent une performance globale de -1,8% en moyenne et les sociétés civiles de -3,1%. Néanmoins, nous observons une forte disparité selon les véhicules. Quant aux SCPI, leur prix de part moyen pondéré de leur capitalisation a diminué de -1,8 % sur la période, une baisse qui s’inscrit dans le prolongement des ajustements des prix de l’immobilier observés sur la fin de l’année 2023, qui ont affecté huit SCPI (capitalisant au global plus de 23 milliards d’euros) au 1er trimestre 2024. Sur l’ensemble des SCPI, la valeur de réalisation pondérée par la capitalisation a reculé en moyenne de 10,3% sur l’année 2023, intégrant l’essentiel de l’ajustement aux nouvelles conditions de taux

Opportunités dans un marché en baisse

Ainsi la baisse générale du marché immobilier a également eu un impact sur les SCPI, contribuant à la diminution des collectes au premier trimestre 2024. Les prix de l’immobilier ont chuté dans plusieurs secteurs, affectant la valorisation des portefeuilles immobiliers détenus par certaines SCPI. Cependant, cette tendance baissière présente également des opportunités intéressantes. En effet, un marché immobilier en baisse est une chance, celle de pouvoir acquérir de nouveaux actifs à des prix plus avantageux. En achetant des biens immobiliers à des valeurs inférieures, les SCPI peuvent potentiellement acheter des actifs immobiliers affichant des rendements AEM (Acte En Main) plus élevés . Cette stratégie d’acquisition à bas prix est particulièrement bénéfique pour les SCPI diversifiées qui cherchent à optimiser leur portefeuille en incluant des actifs susceptibles de se valoriser à long terme.

Chez Weelim, nous comprenons l’importance de ces dynamiques et sommes là pour vous aider dans vos investissements. Nos experts sont à votre disposition pour vous fournir des conseils personnalisés et des analyses pour progresser dans ce marché en évolution. N’hésitez pas à nous contacter dès aujourd’hui pour découvrir comment nous pouvons vous accompagner dans la réalisation de vos objectifs financiers grâce aux SCPI.

3 nouvelles SCPI lancées au 1T 2024

La SCPI Osmo Energie (Mata Capital)

​​Osmo Energie se distingue dans l’univers des SCPI par sa stratégie d’investissement axée sur la sobriété énergétique et la création de valeur durable. Elle apporte une réponse positive aux enjeux actuels en déployant une stratégie immobilière axée sur la sobriété énergétique des bâtiments pour créer de la valeur. La stratégie repose sur l’acquisition de biens immobiliers performants d’un point de vue énergétique ou présentant un fort potentiel d’amélioration dans ce domaine. Cela inclut des bureaux, des locaux commerciaux, des établissements d’enseignement et des infrastructures logistiques situés en zones urbaines stratégiques, où la demande pour des espaces respectueux de l’environnement est en croissance. Dans le cadre de ses objectifs financiers, Osmo Energie affiche des ambitions élevées, avec un taux de rendement interne (TRI) cible de 5,50% sur la durée de détention recommandée et une distribution cible de 6% par an

La SCPI Mistral Sélection (Swisslife Reim)

La SCPI Mistral sélection a vocation à investir dans tout type d’actif immobilier, en zone euro : à titre d’exemple et sans que cette liste soit limitative, bureaux, commerces, parkings, actifs de logistique urbaine, entrepôts, commerces de pied d’immeuble, centres commerciaux, logements, logements partagés, coliving, résidences étudiantes, résidences services seniors, actifs de santé non médicalisés, hôtellerie et hôtellerie de plein air, et tout immeuble à usage d’activité connexe ou accessoire à ces activités. Objectif de distribution 6%, avec 

un TRI cible de 6,40 % sur 10 ans.

La SCPI EDR Europa (Edmond de Rothschild Reim)

Edmond de Rothschild Europa, diversifiée sectoriellement, vise évidemment les marchés européens, où le groupe dispose de plusieurs implantations locales. En effet, cette SCPI se différencie sur un point par rapport à d’autres de ses consoeurs, évidemment mis en avant par son gestionnaire : un « ancrage local » historique dans « sept pays européens ». En effet, Edmond de Rothschild revendique « 20 ans d’histoire immobilière ». Près de 13 Md€ d’actifs sous gestion au niveau européen; et dispose de bureaux en France (Paris), au Royaume-Uni (Londres), au Luxembourg (Luxembourg), aux Pays-Bas (Amsterdam), mais aussi en Allemagne (Berlin, Francfort, Munich) et en Suisse (Genève, Zurich). Objectif de rendement cible : 6%.

 

Nos dernières actualités

Nos derniers podcasts

Besoin de conseils ?

Dites-nous en un peu plus sur votre projet

Envoyez votre demande

Jérémy Orfeo, Ugo Philippe et Pierre Marsanne

Les fondateurs de Weelim

À propos de Weelim

Construire le futur de la gestion privée, ensemble

Quelle fierté pour nous de vous accompagner tout au long de votre vie. Que ce soit pour accéder à de meilleurs rendements, créer un complément de revenu, diversifier vos investissements, optimiser vos impôts ou encore pour préparer votre retraite. Chez Weelim nous sommes engagés à vous proposer le service que l’on souhaiterait recevoir : sécurisé, impartial et personnalisé.

Pour cela nous ne cessons d’innover : des outils numériques modernes pour suivre de manière simple les performances vos investissements. Notre lettre des placements pour vous informer des tendances marchés. Des webinaires et des podcasts réguliers afin de vous faire découvrir de nouvelles solutions d’investissement. Weelim c’est aussi une relation étroite avec les professionnels du secteur pour vous donner accès à des investissements fiables et performants mais aussi responsables pour répondre aux enjeux environnementaux et sociaux de notre époque.

Jérémy Orfeo, Ugo Philippe et Pierre Marsanne – les fondateurs de Weelim

Questions fréquentes

Questions Fréquentes

Quels sont les meilleurs placements pour investir en 2024 ?

Évidemment, vous vous doutez bien qu’il n’y a pas qu’une seule réponse à cette question. Il n’y a pas de “meilleurs placements en 2024” mais plutôt  “un ou plusieurs très bons placements en fonction de votre profil d’investisseur, de votre situation patrimoniale, de votre horizon et de vos objectifs d’investissement”. C’est pourquoi, c’est toujours très compliqué pour nous de répondre à cette question. Nous pouvons néanmoins vous donner quelques pistes de réflexions, à affiner avec un de nos experts : les SCPI et SCI de rendement, le Private Equity (financier ou immobilier), le Crowdfunding (startup, immobilier ou projets dans les énergies renouvelables), produits structurés ou encore les cryptomonnaies si vous êtes plus opportuniste.

Comment choisir et comparer les différentes SCPI ?

Quand on commence à faire des recherches sur comment investir en SCPI, on se rend vite compte qu’il y a beaucoup d’informations à digérer. Du coup, on arrive vite à se poser cette question : comment bien choisir et comparer les SCPI entres-elles ? Pas si simple quand on est non initié. Il faut tout d’abord s’intéresser aux gestionnaires et à leurs compétences. Ensuite comprendre où et comment les SCPI investissent dans l’immobilier et faire un rapprochement avec les tendances de marché (cycles immobiliers). Et enfin, analyser les indicateurs de performance : évolution du TOF, du dividende, des valeurs d’expertises, des réserves, des travaux etc.

Quelles sont les alternatives aux fonds en euro d’assurance-vie ?

L’assurance-vie reste un des placements préférés des français, et à juste titre puisque c’est l’enveloppe d’investissement la plus souple et la plus flexible sur le marché des placements. Depuis des décennies, ce produit de placement ne cesse d’évoluer pour offrir toujours plus d’alternatives aux fonds en euro dont les performances déçoivent depuis plusieurs années. Il existe des alternatives que l’on appellent communéments des unités de comptes : SCPI et SCI de rendement, produits structurés à capital protégé ou garantie, fonds obligataires datés, fonds de Private equity, opcvm, Trackers (ETF) etc…

A qui s’adressent les contrats d’assurance-vie de droit luxembourgeois ?

Le contrat d’assurance-vie de droit luxembourgeois offre à l’investisseur un cadre d’investissement privilégié : celui du Luxembourg. Le cadre juridique de ce pays offre une plus grande sécurité au capital en plaçant l’épargnant comme créancier prioritaire en cas de faillite  de la compagnie d’assurance et l’indemnisation de l’investisseur n’est pas plafonnée (contrairement à la France où le plafond est de 70 000 €). Ensuite, l’investisseur bénéficie de possibilités d’investissement plus large qu’en France et accède à des gestions financière de très haut de gamme.

Le Crowdfunding immobilier est-il le nouvel eldorado des investisseurs ?

C’est indéniable. Depuis plusieurs années le crowdfunding immobilier a pris une place très importante dans le panorama des placements attractifs en France. Avec plus de 9% de rendement annuel en moyenne, et une durée moyenne d’investissement inférieure à 2 ans, il présente de nombreux atouts. Pour autant, ce placement n’est pas dénué de risque, il faut être très sélectif sur les projets proposés sur les différentes plateformes du marché. Nos experts sont à vos côtés pour vous accompagner.

Nos certifications

Depuis 2019

Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine

CPI 3301 2019 000 041 117

CCI Bordeaux Gironde : Carte T

N° 19004224

Orias : Conseiller en Investissement Financier (CIF) & Courtier en assurance

Recevez les meilleurs conseils en

4 à 10% *

De rentabilité annuelle

+ de 10ans

D’expérience

+ de 100M €

De fonds conseillés

Télécharger notre guide

+ 10 pages

De conseils

+ 4 experts

Sur la rédaction

+ 10 ans

D’expertise synthétisée